MENU

actualité

ACTUALITÉ

BIENNALE INTERNATIONALE D'ESTAMPE CONTEMPORAINE DE TROIS-RIVIÈRES, QUEBEC - du 16 juin au 8 septembre 2019

Je fais partie des 53 artistes sélectionnés et y présente la série "Solstice d'été".

 

DE FIL EN AIGUILLE, LA BRODERIE DANS L'ART CONTEMPORAIN - 2018

Livre présentant le travail de 82 artistes travaillant avec le fil, dont le mien.

Charlotte Vannier - Editions Pyramyd, France.

 

 

 

EXPOSITIONS

EXPOSITIONS

2018

Histoires naturelles, exposition personnelle - Centre Culturel et de Loisirs de Saint-Imier, Suisse

Triennale d'Art de Theux, exposition collective - Theux et Verviers, Belgique

 

2017

Le Petit marché de l'art, galerie Le Rayon Vert, exposition collective - Nantes, France

Exposition personnelle à La Bibliothèque - Médiathèque de St-Herblain, France

Drôles d'oiseaux, galerie Le Rayon Vert, exposition collective - Nantes, France

Boobs Art, Maison de l'Image, exposition collective - Bruxelles, Belgique

 

2015

9ème biennale internationale d'estampe contemporaine - Trois-Rivières, Quebec - lauréate du prix Banque Nationale du Canada

Prix René Carcan, musée BELvue - Bruxelles, Belgique

 

2014

Miniprint finland, Hyvinkää Art Museum - Lahti, Finlande

 

2013

Dessin contemporain et populaire, exposition collective - Les Vans, France

Biennale de gravure de Limay, Les Réservoirs, exposition collective - Limay, France

Quinzaine de l'image - Mortagne-sur-Sèvre, France

Biennale internationale de gravure contemporaine, exposition collective - Liège, Belgique

 

2012

l'Atelier du coin - St Etienne, France

Le village d'artistes - Rablay-sur-Layon, France 

 

2011

1M2, galerie Modulab, exposition collective - Metz, France

L'été des filles au village d'artistes, exposition collective - Rablay sur Layon, France 

 

2010

Miniprint finland, exposition collective - Lahti, Finlande

Fête de famille, Villa Dutoit, exposition collective - Genève, Suisse

International print triennial multiple matters, Künstlerhaus, exposition collective - Vienne, Autriche

International print network print without borders, Horst-Janssen-Museum, exposition collective - Oldenburg, Allemagne

 

2009

En duo avec Cleide Saito, galerie Maya Guidi - Carouge, Suisse

Triennale internationale de l’impression, exposition collective - Cracovie, Pologne

Insectes et totems, atelier galerie de l'épluche-doigts - Lyon, France

Biennale internationale de gravure contemporaine, exposition collective - Liège, Belgique : lauréate de la mention du jury

 

2007

À quoi tu joues ? avec cleide saito, galerie La Placette - Lausanne, Suisse 

 

2002

Le miroir qui revient avec Catherine Grangier-Durandard, galerie Basta ! - Lausanne, Suisse 

 

2000

Journal illustré, galerie Basta ! - Lausanne, Suisse 

 

MANIFESTATIONS

2017

Le Marché Noir, sixième édition - Rennes, France

 

2012

L'art ça vous tente ? manifestation artistique - Voiron, France

La nuit des musées d'Yverdon-les-Bains, Suisse

 

2011

1M2 de lino - workshop de gravure - Metz, France

Jartdins, manifestation artistique - Voiron, France

 

2010

Une nuit > eine nacht, 25 juin 2010 organisé par Le Castel Coucou - Forbach, France

 

2008

La nuit des musées au Musée suisse du jeu - la Tour-de-Peilz, Suisse

 

ÉDITIONS 

2017

Participation à la revue Mécanica n° 7, Hors-champs

 

2015

Le confort sale du monde avec Sébastien Dulude, fanzine tiré à 60 exemplaires et réalisé dans le cadre du projet Zine15 en parallèle à la 9ème biennale de gravure de Trois-Rivières, Québec

 

2013

En ménage, jeu de cartes tiré à 20 exemplaires

 

2011

Celles que choisissent les jeunes gens, livre issu d'une résidence proposée par l'Epluche-doigts et tiré à 25 exemplaires

 

2009

Lettre I de l'Abécébédaire de l'Epluche-doigts, jeu de cartes tiré à 30 exemplaires 

 

2008 à 2012

4 jeux de dominos réalisés avec Cleide Saito

PORTRAIT

BIOGRAPHIE

les richesses de mon enfance ce sont la France et l’Espagne, leurs langues qui se mêlent, la mer, la chaleur et la lumière. d’aussi loin que je me souvienne elles m’ont toujours vu dessiner, peindre, coudre, découper, coller et assembler des bribes d’histoires, celles qui me conduiront plus tard vers la Suisse.  quand j’entre à l’Ecole Supérieure d’Arts Visuels de Genève, je choisis l’approche de disciplines précises, riches d’enseignements techniques: gravure, photographie, sérigraphie m’attirent parce qu’il faut sentir, toucher et vivre les mains plongées dans les encres et les produits, manipuler des outils et des presses, travailler avec le temps et la lumière. j'y obtiens mon diplôme en 1991, suivi d'une année de perfectionnement en sérigraphie.  restée fidèle à ces premiers modes d'expression, la linogravure, le dessin et la couture demeurent mes outils de prédilection. quant à mon travail, il se concentre depuis quelques années sur le corps ou plus exactement le rapport que nous entretenons avec notre corps. qu’exprime-t-il ? quelles sensations et émotions l’habitent ? quelle part d’animalité révèle-t-il ? comment se façonne-t-il ? ces interrogations témoignent de l’intérêt tant métaphorique que graphique qu’il m’inspire. J’aime fragmenter, ouvrir, découper, radiographier le corps. En le dessinant et le gravant, je joue avec son enveloppe charnelle, j’explore un peu de son intimité, je mets en scène sa réalité et l’utilise comme support à un langage allégorique où se mêlent animaux, objets ou éléments faisant souvent référence à la nature.

 
TECHNIQUES

quelques mots sur les techniques que j'affectionne.

 

la gravure
son intérêt majeur réside dans la possibilité de multiplier une même image. le graveur grave son dessin sur un support appelé matrice. comme pour toutes les techniques d'imprimerie, le dessin doit être tracé à l'envers sur la matrice afin qu'il puisse ensuite être imprimé à l'endroit sur le papier. c'est cet effet miroir que le graveur doit prendre en compte pour l'organisation et la composition de sa gravure.

 

la linogravure
cette technique spécifique est dite en taille d'épargne puisqu'elle "épargne" le dessin. le graveur creuse la matrice en linoléum à l'aide de gouges en laissant intact le trait. on parle alors d'impression en relief car les zones ou traits laissés en surface reçoivent l'encre afin de pouvoir ensuite être imprimés sur papier ou tissu, l'impression s'effectuant à la main ou à l'aide d'une presse.

 

si la linogravure (et la gravure en général) est d'abord associée au noir-blanc, elle se décline également en couleur. pour obtenir la couleur plusieurs choix s'offrent au graveur :
- colorier chaque tirage à la main
- graver autant de plaques de linoléum que de couleurs à imprimer, en étant particulièrement attentif à la bonne superposition de l'ensemble lors de l'impression.
- graver une seule et même plaque de linoléum par phases successives, chaque phase correspondant à une couleur à imprimer. ce procédé est dit "en taille perdue" car une fois le processus démarré il est impossible de revenir en arrière ni même d'imprimer de nouveaux tirages. il est celui qui a ma préférence.